La Taxe de séjour se paye à Rimini?

Oui, en ce qui concerne les hôtels 3 étoiles Superior elle s’élève à €1,50 par personne par jour et doit être réglée obligatoirement à l’hôtel en espèces.

QUI DOIT LA PAYER?

La taxe de séjour concerne les personnes qui dorment dans des structures d’accueil de la Ville de Rimini, pour un maximum de 7 nuits consécutives.
La taxe est également dûe quand le coût du séjour du client est à la charge de la Ville de Rimini.

QUI NE DOIT PAS LA PAYER?

1. les personnes qui résident dans la Ville de Rimini;
2. les personnes présentes dans les structures d’accueil mais qui n’y dorment pas (“day use”);
3. les mineurs de moins de 14 ans révolus;
4. les enfants mineurs, à partir du deuxième, s’ils séjournent avec leurs parents, exclusivement aux mois de Juin, Juillet et Août. Pour le décompte du nombre d’enfants mineurs, il y a aussi les enfants qui n’ont pas encore eu quatorze ans et qui bénéficient déjà de l’exemption;
5. les personnes qui assistent des patients hospitalisés dans les établissements de santé du territoire municipal, sur la base d’un accompagnateur pour chaque patient;
6. le personnel appartenant à l’État, aux forces armées provinciales ou locales ou aux corps armés, ainsi que les sapeurs-pompiers et la Défense civile qui séjournent dans le cadre de leur service;
7. les chauffeurs de bus qui séjournent dans le cadre de leur travail;
8. les guides touristiques qui assistent des groupes organisés par des agences de voyage et touristique, tous les 24 participants;
9. le personnel qui travaille dans la structure d’accueil;
10. les personnes de plus de 65 ans qui font partie d’un groupe organisé par des associations publiques locales, qui séjournent dans des hôtels 1, 2 et 3 étoiles, excepté pour les mois de Juillet et Août;
11. les personnes invalides à 100%
12. les éventuels accompagnateurs de personnes invalides à 100% qui reçoivent le chèque de l’assurance maladie, en raison d’un accompagnateur par personne;
13. les citoyens étrangers demandant une protection internationale, arrivés à la suite de flux imprévus et couverts par des plans d’accueil nationaux extraordinaires, à compter du 25/09/2014.

QUI REFUSE DE PAYER LA TAXE

Les sujets qui, tenus de payer la taxe de séjour, se refusent de la payer au responsable de la structure, sont redevables de la taxe majorée d’une pénalité de 30% conformément à l’art. 13 du décret-loi n ° 471/97 et des intérêts moratoires.

Comment on this FAQ